fbpx

Pourquoi aller chez le médecin va aggraver ton eczéma (et toutes les autres maladies chroniques)

“Bonjour Mademoiselle, dites-moi tout.”
“Écoutez, docteur, j’ai de l’eczéma partout dans le cou et je ne sais vraiment plus quoi faire.”
“Déshabillez-vous, je vais vous ausculter. Ouvrez la bouche, inspirez et expirez par la bouche. Okay. Relevez votre manche, la tension est bonne. Tout est parfait. Pour l’eczéma, je vais vous donner du Dexeryl, il faut hydrater votre peau après chaque douche. Et si vraiment ça persiste, je vous mets du Diprosone. Parce que si la peau est trop abîmée, vous ne vous en sortirez pas. Je sais que vous êtes de nature plutôt stressée, essayez de vous calmer un peu.”

Si tu souffres d’eczéma ou d’une autre maladie chronique, tu as probablement déjà vécu ce scénario, peut-être même plusieurs fois. 

C’est celui qui s’est répété pour moi et qui se déroule généralement quand on va chez le médecin généraliste. 

Nous savons maintenant que l’eczéma est un signe d’un taux d’inflammation trop élevé. En personne pleine de bon sens et qui n’a pas fait médecine, je me dis donc que la solution consiste: 

  1. À réduire cette inflammation
  2. À éliminer la cause de cette inflammation 
  3. Et non à étaler des substances potentiellement dangereuses sur ma peau

La cause première de l’eczéma est une perturbation du système immunitaire. Le corps réagit de manière excessive à une attaque ou à une agression interne qui déclenche la réaction inflammatoire. 

S’il fallait réduire l’eczéma à deux causes principales, ce serait celles-ci:

L’hyper-perméabilité de l’intestin

En gros, c’est l’intestin qui fuit. Un intestin qui fuit crée une inflammation de faible intensité en réaction à des particules alimentaires (considérées comme étrangères par notre système immunitaire) qui fuient littéralement à travers la paroi de notre intestin. Cela provoque des sensibilités alimentaires, en particulier au gluten et aux produits laitiers, qui sont les principales causes alimentaires de l’eczéma.

Les fuites intestinales déclenchent également de nombreux autres problèmes de santé, notamment la fatigue, les maux de tête, la dépression, les allergies, les problèmes de sinus, le côlon irritable, le reflux, les douleurs articulaires, l’acné, les maladies auto-immunes et bien d’autres encore.

Une flore intestinale anormale

C’est ce qu’on appelle la Dysbiose qui est un déséquilibre de la biodiversité de notre flore intestinale. Elle peut prendre trois formes : une baisse importante du nombre de bactéries présentes dans notre flore intestinale, une augmentation des mauvaises bactéries au détriment des bonnes bactéries, une flore intestinale naturellement pauvre en bonnes bactéries (cela arrive !).

La dysbiose peut être causée par un régime alimentaire riche en sucre, en glucides raffinés, pauvre en fibres et transformé. Elle peut également être déclenchée par l’utilisation d’antibiotiques, de stéroïdes, d’hormones et même de la pilule contraceptive.

Maintenant que nous savons ça, revenons à notre médecin. S’il savait ça aussi ou s’il voulait bien le mettre en pratique, il me demanderait ce que je mange, comment je dors, comment est ma digestion, comment je vais aux toilettes, si je respire par le nez ou par la bouche, etc. Il me ferait peut-être même faire des examens de sang pour voir si je ne manque pas de vitamines A ou D qui sont des nutriments essentiels avec les Oméga 3 pour l’eczéma.

MAIS NON. Optons pour la solution simple, rapide et surtout pour la solution qui te fera revenir dans 3 mois !

Sais-tu que dans la Chine ancienne, le médecin n’était payé par le patient que quand celui-ci était en bonne santé ? Et s’il tombait malade, le médecin était payé s’il le guérissait. Un bon médecin a peu de patients parce qu’il propose des solutions efficaces et à long terme.

Maintenant, je crois profondément en la liberté individuelle. Mais pour qu’il y ait liberté, il faut qu’il y ait un choix. Nous savons maintenant que se tartiner de crèmes potentiellement dangereuses pour notre organisme ou prendre un médicament pour couvrir les symptômes à court terme n’est pas la seule solution.

Tu peux aussi changer ta façon de manger, lire des articles de médecine alternative, faire des exercices de respiration et reprendre le pouvoir sur ta santé.